Votre ostéopathe & ses techniques

Adrien TERCERIE

Formations :

Ostéopathe D.O.                                                                                                                       Diplômé du collège Ostéopathie européen, Promotion 2012

Soigneur Sportif                                                                                                                               D.U. Urgence et soin en milieu sportif, Bordeaux 2015

Formation complémentaire nourrissons & femmes enceintes

Spécialisé au traitement des troubles musculo squelettiques (TMS)

Co-fondateur de Tamalou.com

Ostéopathe sur le Championnat de France BMX  & Coupe de france BMX / Championnat de France de Judo Junior & Coupe de France de Judo Junior

 

Capture d_écran 2017-01-12 à 00.02.50

Les Techniques :

Votre ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour vous, en fonction de votre âge, de votre morphologie, de vos attentes et de la zone du corps à corriger.                                                                                                                                                   Il peut traiter le nourrisson, l’enfant, l’adulte comme la personne âgée.

Pour ce faire, votre ostéopathe va utiliser des techniques douces, globales, ostéo-articulaires, viscérales, crâniennes et structurelles.

 

Le mot de votre Ostéopathe :

« Les ostéopathes disposent d’une multitude de techniques pour soigner leurs patients allant de la simple palpation jusqu’au craquement en passant par les étirements musculaires etc…

En dehors des urgences, je réalise toujours un bilan complet, dans le cas d’une douleur au cou j’irai également m’assurer que vos chevilles et le reste du corps n’ont pas de problème.                  

 J’utilise principalement dans ma pratique des techniques douces, entendez, des étirements, de la mobilisation active et passive ainsi qu’un travail sur le crâne et le ventre.                      Pour faire simple, je préfère détendre les muscles et redonner de la mobilité aux tissus mous (muscles, fascias, tendons ) plutôt que de faire « craquer » d’emblée. Dans biens des cas le fait de relâcher permet de ne pas avoir à faire craquer telle ou telle articulation par la suite, et de pouvoir se focaliser sur les articulations vraiment limitées.                                       

Pour les manipulations structurelles (manipulations avec craquement), je privilégie les techniques à très faibles amplitudes et les techniques myotensives. Il s’agit de techniques pour lesquelles le craquement résulte d’un mouvement précis où je vous demande de pousser contre moi, vous êtes donc maitre de la manipulation. 

Dans tous les cas je m’adapte aux demandes du patient, certains attendent des craquements lorsque d’autres les appréhendent, je fais toujours en fonction des possibilités.  » 

– Adrien TERCERIE –

Un traitement de la tête aux pieds :

L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

  • le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses,pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires.
  • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…
  • le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…
  • le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, gastrites,acidité gastrique…
  • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…
  • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
  • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.

Source http://www.osteofrance.com/osteopathie/definition/